top of page
  • esere5

L'arroseur arrosé !




J'aime bien aller regarder les définitions des mots et des expressions quand j'écris un texte. Cela me permets d'en avoir une compréhension et une expression plus juste.

Sachant que 8% de la communication passe par le langage verbal autant bien les utiliser. Mais ça y est je m'égare déjà... je reviens donc à la définition....

"Personne qui subit le contre-coup de ses actes, de ses comportements par un effet boomerang." Dans ce que je vais relater c'est positif mais il est important de garder à l'esprit que nous sommes fortement susceptibles de recevoir un retour de ce que nous envoyons (attention à ceux ou celles qui ne sont pas très très gentil(lle)s ).

Lors du stage sur les techniques énergétiques du mois d'avril, nous avons travaillé, le dimanche après-midi sur des exercices de soin de groupe. Ainsi chaque participante recevait un soin de la part de ses pairs et en prodiguait aux autres. J'ai aussi pu participer à ce travail, avec bonheur, car depuis le début du stage j'avais les mains qui "chauffaient".

Après que le tour de chacune (le genre masculin gagnerait à s'investir un peu plus dans cette forme de développement personnel ) ait eu lieu, une des participantes (encore merci) me dit "Emmanuel nous allons également te faire un soin".

J'avoue avoir émis une faible résistance, séduit par cette idée, en rétorquant que mon rôle étant plus sur l'accompagnement.

Ainsi je me revois commencer à m'installer sur la table en avertissant les énergéticiennes présentes que j'étais un client difficile. En effet il m'est très rare d'avoir de gros ressentis sur un travail énergétique mais enfin la perspective était plutôt agréable.

Et bien je n'ai pas été déçu du voyage  ! Je m'allonge tranquillement en me calant confortablement la tête et le corps et je me laisse aller.

 Ces dames débutent le travail et là je commence à me sentir écrasé sur la table. C'est une sensation que certaines personnes peuvent me décrire sur des soins mais là c'est moi qui le ressent et je commence à sourire intérieurement au fur et à mesure que la pression s'amplifie. Si je devais en donner une image, dans mon vécu c'est comme si ma colonne vertébrale devenait très lourde et que mon corps formait un V (je vous rassure ce n'était qu'unesensation hein !).

Puis je me rends compte que j'ai comme une forme d'oppression au niveau de la respiration qui se développe à partir de la poitrine et j'ai un peu de mal à inspirer correctement.

 La sensation évolue et d'un coup j'ai une sorte de grosse boule d'émotion qui remonte de je ne sais où. C'était comme si on décollait quelque chose de fixé au fond de moi et qu'on l'amenait vers la surface. Mon souffle s'accélère un peu plus car l'oppression m'empêche de respirer correctement et en même temps je jubile de pouvoir vivre ces ressentis.

Le soin s'arrête et je sens la "boule" redescendre lentement. Je ne sais pas ce qu'il y avait dedans mais je suis content que cela ne soit pas complètement sorti à ce moment-là , je n'étais pas vraiment prêt.

Le groupe me donne un retour de fluidité dans leur soin comme si tout ce faisait naturellement sans concertation et je leur confie mon vécu. Je sais que j'ai encore un blocage qui freine l'expression de certaines capacités mais maintenant je sais où il se trouve (Mylène si tu me lis ) et pour moi c'est encore un pas supplémentaire vers moi-même.

En même temps je fais le lien avec la fluidité exprimée par le groupe et la constitution de celui-ci. Le 1er jour du stage les personnes sont arrivées sur une plage de 30 minutes. Le 2ème jour, j'étais dans la yourte, me préparant à accueillir les participantes et je les ai vu arriver et se garer en moins d'une minute. Je me souviens leur avoir demandé si elles s'étaient données rendez-vous un peu plus loin avant de venir là....devant la négation de leur réponse je me suis fait la réflexion que le groupe était homogénéisé et connecté, chose qui s'est donc confirmée dans l'action. Encore un grand merci à vous !

Une autre réflexion en est ressortie sur la puissance du soin corroborée par un appel la semaine dernière.

Une dame me laisse un message sur la messagerie vocale en m'informant qu'elle a un zona à traiter et qu'étant magnétiseuse elle cherche quelqu'un de plus "puissant" pour travailler sur elle. Je la rappelle dans la journée et elle me dit que c'est un petit zona et qu'elle peut le supporter finalement. Je lui réponds que je reste à sa disposition tout en me demandant pourquoi elle m'a contacté si elle n'a pas besoin de soin....et j'ai fait le lien avec ce questionnement de puissance pour lequel cette synchronicité m'apportait un retour....que je vous livre aujourd'hui.

Et bien je dois dire qu'il est bien agréable de se faire "arroser" de la sorte.

En même temps cela me conforte dans ma certitude qu'il faut se mettre en action pour expérimenter, ressentir, découvrir, comprendre. C'est le propre de la connaissance qui peut nous élever.

Le savoir lui est important mais reste linéaire.

Alors qu'est ce que vous savez mais que vous n'avez pas expérimenté ?

Quelle mise en action vous tente tout en n'osant pas la concrétiser ?

Je reste disponible pour échanger sur vos questionnements.

Bonne semaine à tou(te)s

Emmanuel

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page