• esere5

L’alignement et la congruence dans le coaching.

06/12/2021


Par quel terme vais-je commencer pour expliciter ce que je viens de poser. Ams tram gram.et si je travaillais dans un ordre posé plutôt ? Je vais essayer tiens.

Je vais donc débuter par le terme d’alignement. La définition usuelle en est «fait d’être aligné». Ok avec ça on est bien avancé. Je vais essayer d’élever le niveau vers mon domaine de prédilection.

Voilà….L’alignement c’est la cohérence intérieure d’une personne.

C’est quand nos pensées, nos actes et nos paroles correspondent à nos valeurs et nos croyances. Ainsi notre comportement est en adéquation avec eux.


Dans nombre de situations (professionnelles, familiales, amicales….) nous portons le masque que nous nous sommes construits à travers notre environnement, notre éducation, nos expériences de vie et nos choix. Nous vivons souvent dans cet équilibre, une projection que nous nous faisons du regard d’autrui . Cette attitude génère un inconfort qui est propre à chacun (émotions négatives, manque de confiance en soi, comportements compensatoires…).

Oui et ... cela amène quoi….d' être aligné ?

Tout d’abord de pouvoir utiliser pleinement votre énergie. Celle qui était utilisée pour montrer qui l’on n’était pas vraiment n’a plus lieu d’être. Vous pouvez accéder ainsi à toute votre potentialité.

Prendre votre place. En effet vous serez plus impactant(e) dans votre communication. Le langage verbal en représente seulement 8%, le non verbal 55% et le para verbal 37% (ouf cela fait bien 100%).

Être plus à l’aise dans vos relations. Vous pourrez avoir une communication plus directe et donc plus efficace avec une mesure contrôlée des émotions qui peuvent s’y rattacher.

Les outils du coach (PNL, AT, Gros Bon sens…) permettent de réaliser ce travail de prise de conscience et de mise en action vers soi.

En nous permettant d’accéder à cet alignement nous amenons à un changement dans notre rapport à ce qu’il y a autour de nous également. Ce qui nous amène à la congruence .

Sa définition, dans le contexte posé, correspond à l’ajustement, l’adéquation d’une personne à une situation. Elle va au-delà de la notion d’alignement (encore un terme féminin qui se place au-dessus d’un terme masculin, il faudra que je travaille sur cette notion).

En effet la congruence va se rattacher à une capacité d’action et de construction dans un environnement donné. Bien évidemment elle va se nourrir de votre alignement pour y puiser et développer votre potentialité mais elle s’apparente aussi à une capacité d’adaptation. De pouvoir évoluer dans ce monde en mouvement constant, cette notion d’impermanence que nous devons accepter pour nous permettre d’élargir nos points de vue, développer nos compétences…

Combien de fois, lorsqu’un changement nous est proposé ou parfois imposé, notre première réaction va être un « NON » bien marqué. Qu’est ce que cela va demander pour que chacun puisse entrer dans cet accompagnement du changement tout en restant aligné ?

Si je devais trouver un synonyme à la congruence ce pourrait être la performance. Rester soi dans un environnement en mouvement c’est aussi prendre les rênes pour atteindre ses objectifs, quels qu’ils soient.

Travailler sur ces notions, se mettre en action c’est s’ouvrir le chemin de son identité. Un chemin parfois confrontant envers soi-même mais ponctué de petits pas valorisants.

Le terme qui me vient c’est aller vers ce qui est le plus juste pour nous-même. Toucher la reconnaissance que l’on se doit permet d'accéder à celle des autres envers nous-même et que dans notre authenticité nous puissions transmettre quelque chose à autrui et à notre environnement.

Ce qui m'anime et m'apporte le plus, dans ce métier, c'est l'accès à cette perception du meilleur de chacun. De pouvoir amener la personne à en prendre conscience, qu'elle puisse se mettre en mouvement, pour s'aligner et devenir congruente.

Bonne semaine à tou(te)s.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout