top of page
  • esere5

L'intuition.....une bonne blague !?


Bon d'abord qu'est ce que l'intuition ?

Bien évidemment je suis allé, dans un premier temps, chercher la définition (référence dictionnaire le Robert).


Alors qu'est ce que cela nous dit :

1. Forme de connaissance immédiate qui ne recourt pas au raisonnement.

Comprendre par intuition.

2. Sentiment ou conviction de ce qu'on ne peut vérifier, de ce qui n'existe pas encore.

Se fier à ses intuitions.

Synonymes :

pressentiment



Ces définitions me plaisent bien. Mais une fois que l'on connaît la signification de ce mot comment peut-on faire le lien avec notre vie courante ? Qu'est ce qu'elle nous apporte ?

A quel moment cette intuition peut-elle s'exprimer ? Est-ce que je l'écoute vraiment, quand mes pensées et mes doutes prennent l'ascendant sur mon regard concernant les évènements que j'observe et que je vis ?

Je sais que nous sommes bon nombre à nous poser les mêmes questions.

La réponse qui reviens régulièrement c'est "le lâcher prise". Punaise oui d'accord mais c'est quoi le lâcher prise...

Afin d'étayer le sujet je vous sollicite pour proposer un exemple....Alors...qui ?

J'ai compris, comme d'habitude je m'y colle !

Je débute mon récit ici alors.

Il y a presque deux ans j'ai eu la chance de pouvoir atteindre la cinquantaine d'années. Comme souvent cette étape temporelle est marquée par l'organisation d'une réunion avec des êtres chers afin de célébrer le temps passé et à venir.

N'ayant pas, par moi-même, marqué une dynamique particulière sur la projection de ce moment, ma compagne s'est chargée, en mode sous-marin, de préparer les agapes.

Bien évidemment je savais qu'il se fomentait quelque chose (ah non ! Pas par intuition mais par simple observation...ce n'est pas là).

Donc, depuis le début de matinée mes sens étaient affûtés pour une lecture de ce qui allait arriver. J'avoue que je n'ai pas eu beaucoup d'indices. Un nombre approximatif de personnes, la présence de mes beaux-parents et de ma mère...à part ça pas grand chose.

J'ai quand même participé à la mise en place des tables, chaises, couverts....mais une chose m'intriguait c'est qu'il n'y avait pas de préparatifs au niveau de la nourriture.

En milieu d'après-midi je commençais à être un peu inquiet quant au délai pour les préparatifs culinaires, et puis ça a fait tilt. Mais oui on va aller chercher, à un moment donné, une grosse paëlla ou un couscous...

Un peu rassénéré par cette évidence je laisse le temps filer et vers 19h00 je vais me changer pour mettre une tenue un peu plus appropriée pour accueillir les convives. J'avais choisi une chemise blanche que j'affectionne, surtout sur les soirées chaudes de l'été, légère et que je peux faire dépasser du pantalon pour me sentir détendu.

Tout le monde arrive petit à petit, et je prends plaisir à découvrir et accueillir les membres de la famille et les amis, en passant du temps avec chacun.

Pour l'apéritif nous étions saufs, plusieurs personnes avaient été missionnées pour nous sustenter à ce niveau, rien à dire.

Mais le plat principal n'était toujours pas là et le jour commençait à s'étioler. Ce questionnement a donc repris sa priorité dans mes pensées et malgré mes discrètes investigations (peut-être pas tant que ça en fait) je n'avais aucun indice m'indiquant ce qu'allait être la suite du repas.

Me retrouvant un peu seul dans mes réflexions je décidais d'essayer de ne plus m'en soucier et me retrouvais assis à discuter avec l'un, rigoler avec l'autre.

 Et puis, à un moment donné une envie m'a traversé l'esprit, je me suis vu avec une chemise à fleur (oui c'est celle de la photo).

Mais j'aime bien cette chemise blanche quand même...je me dis finalement que cela pourrait me mettre un peu en relief, colorer un peu la soirée. J'avoue que je n'aurai pas eu l'idée auparavant de la porter car c'est une chemise que j'avais acheté quelques années en arrière pour un déguisement et que, depuis elle était restée accrochée dans la penderie.

Quelle idée saugrenue mais attrayante !

Ainsi habillé, pour le reste de la soirée, après avoir attiré quelques regards, sourires voire quolibets j'ai continué à vaquer entre les invités.

A une heure déjà tardive, j'entends un moteur ralentir devant notre habitation et je vois une voiture avec une roulotte en bois en remorquage qui commence à réaliser des manœuvres pour rentrer chez nous en marche arrière.

Ma première pensée a été d'imaginer que c'était mon "gros" cadeau d'anniversaire, peut être un cheval dans la remorque (j'aime bien le cheval même si ça ne reste pas mon dada). J'ai vite compris que c'était un Food Truck.

Ouf ! Enfin soulagé de cette arrivée, je deviens même acteur de son installation, et l'aide à de garer, demande si elle a besoin d'aide pour se lancer dans la préparation des commandes...

D'ailleurs je requiert son attention pour savoir ce qui va nous être servi de bon et en même temps qu'elle m'explique elle me montre son tableau de présentation de plats......HAWAIEN !

Bonne courte semaine à tou(te)s.

Emmanuel

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page